vendredi 20 décembre 2013

Boucles d'oreilles en crochet


Boucles d'oreilles écru et beige crochetées en 1,25.   
Le modèle de la fleur provient du livre Crochet Premières leçons.

mardi 10 décembre 2013

dimanche 8 décembre 2013

Encore un chapeau !


Encore un chapeau !! Et oui, je n'arrête pas !! 
 
Faut que je vous avoue un truc. Je me suis lancé un sacré défi cette année : celui de participer au marché de Noël de mon boulot.
C'est un chouette concept que j'ai envie de soutenir à mon petit niveau. Il n'y a aucun prérequis, il faut juste de la bonne volonté et l'envie de présenter des choses faites de ses petites mains. Ca me motive pour bricoler et ça me permet de rencontrer d'autres collègues créatifs. Voilà qui explique pourquoi je fais plusieurs chapeaux. Mais pas que... A suivre dans un prochain post.

dimanche 24 novembre 2013

Chapeau d'automne

 
 
De la laine bouillie taupe pour le chapeau et un ruban de pompons jaunes pour la déco.

dimanche 17 novembre 2013

Chapeau violet et chèche en crochet

 
Voici mon deuxième chapeau moulé en feutre violet
 

Assorti à mon chèche en crochet réalisé il y a deux ans sur base d'un patron du Kaleidoscope.
 

jeudi 17 octobre 2013

Chapeau en feutre noir

 
 
Après mes essais en parasisal (voir ici et ), voici mes premiers essais en feutre réalisés lors du même stage.
 
Ici, la technique est légèrement différente. On commence par mettre de l'apprêt sur un cône de feutre. Il n'en faut ni trop ni trop peu, c'est là toute la difficulté. On laisse ensuite sécher, puis on l'humidifie avec de la vapeur. On peut alors commencer à le travailler en l'humidifiant constamment et en clouant le feutre dans la forme en fonction de l'effet souhaité. Je ne suis pas partie d'un modèle. J'ai pris une simple forme ronde et je me suis amusée à créer des effets en jouant avec les plis et des bosses.
 
Le résultat est un peu spéc', mais j'assume :-)

 
 
 
 
 

mercredi 25 septembre 2013

Echarpe de mi-saison



C'est pas parce que je suis partie en vacances et que je ne suis plus venue ici depuis quelques temps que je n'ai rien fait ! Et pour preuve : une petite écharpe en point de grille avec de la laine multicolore de chez Veritas. Principalement conçue sur la route qui relie Bruxelles au sud de la France. Comment vous la trouvez ?

dimanche 4 août 2013

En mode vacances...

Pas vraiment la tête à la couture en ce moment. Fait troooooop beau et c'est trooooooop bien :-) Alors vive les balades, les terrasses, la mer, le jardin, les glaces,... !
Mais j'ai quand même quelque chose à vous montrer. Car ce week-end, j'ai ressorti cette petite robe que j'avais bricolée l'an dernier juste avant de partir en Russie.


C'est mon premier patron de robe et c'était la première fois que je cousais du jersey avec ma machine à coudre. Elle est loin d'être parfaite, mais elle me plaît beaucoup. Idéalement, faudrait que j'améliore un peu le patron, que je recommence dans un tissu de meilleure qualité et que je fasse de vraies finitions (parce que là... euh... bon....).

J'avais justement trouvé chez Hema le kit parfait pour lui donner une touche russe : une grosse fleur thermocollante, des rubans rose, orange, rouge, des boutons à pois, à fleurs,...

dimanche 14 juillet 2013

Mon deuxième essai en parasisal

Pour mon deuxième chapeau en parasisal, j'ai utilisé une forme asymétrique plus haute devant que derrière et j'ai été un peu plus loin dans l'expérimentation.
Au lieu de mouler tout le chapeau comme je l'ai fait pour le premier, j'ai choisi ici de ne mouler que la partie supérieure et de façonner le bord moi-même. C'est beaucoup plus intéressant car on peut vraiment laisser toute sa créativité s'exprimer. Et puis comme ça, je suis sûre d'une chose : il n'en existe pas deux pareils :-)
 

Je m'y suis reprise à deux fois pour avoir ce résultat. L'avantage du parasisal, c'est qu'on peut en quelque sorte "effacer" son travail avec de l'eau, puis le recommencer. Faut juste faire attention de ne pas trop abîmer la matière à force de tirer dessus, de la plier et de planter des clous car au final, ça laisse des traces. Après ça, une petite couche d'apprêt pour le rigidifier un peu et voilà le travail.
 

Comment vous le trouvez ? Vous croyez qu'avec ça, je vais pouvoir rivaliser avec la Princesse Mathilde le 21 juillet ? :-)
 

Je me tâte encore pour l'ajout ou non d'un ruban. Vos avis sont les bienvenus.  


Edit du 16 juillet : j'ai oublié de parler des finitions (sans doute parce que c'est pas ce que je préfère :-). Donc voilà, une fois qu'on a la forme souhaitée, il faut encore coudre un ruban appelé gros grain à l'intérieur. C'est ce qui permet d'ajuster le chapeau à son tour de tête. Et enfin, faire un ourlet à la main sur tout le bord du chapeau en faisant attention de ne pas le déformer.

mercredi 10 juillet 2013

Mon premier chapeau moulé

La semaine dernière, je me suis fait plaisir. J'ai fait quelque chose dont je rêvais depuis longtemps : un stage de modiste !
Quel bonheur de se rendre à l'atelier chaque après-midi pour pouvoir créer des chapeaux selon mes envies (euh... et aussi selon ce que j'arrivais à faire :-)

J'ai adoré le travail de la matière. C'est un peu comme de la sculpture. On part d'un cône informe (de paille, de feutre,...) que l'on moule sur une forme en bois et que l'on fait évoluer au fur et à mesure avec quelques clous, du ruban, pas mal d'eau, des épingles, de l'apprêt, un peu d'huile de coude,... L'imagination fait le reste et on se surprend en voyant ce qu'on a réussi à faire. Pour chaque participante, le résultat était à chaque fois très personnel et c'est ça qui est chouette.

Voici mon tout premier essai en parasisal :



 
Admirez au passage les jolies boucles d'oreilles en crochet de Un Jardin de Hilo

lundi 1 juillet 2013

C'est l'été !

 
 
En tout cas, hier, c'était l'été ! Parce qu'aujourd'hui, on dirait que c'est déjà fini. 
Juste eu le temps de faire un petit shooting à Ostende pour vous montrer ma nouvelle Datura !
 
 
 
Une fois de plus, rien à redire au niveau du patron. Super bien coupé. Et les explications super claires. J'ai enfin appris à faire une doublure correctement :-)
 
 
Pour le dos, j'ai opté pour un tissu à mini fleurs bleues en haut et un tissu rayé bleu et vert en bas.
 
 
Pour le devant, j'ai tout fait dans le tissu à fleurs bleues sauf le col Claudine en rayé. 
 
 
Zoom sur mon beau coup de soleil :-)
... et sur mon biais maison en tissu à fleurs bleues


 En vrai, ça ne plisse pas à ce point-là, mais il y avait du vent :-)
 
  Vivement qu'il y ait à nouveau du soleil pour que je puisse la remettre car je l'adore !

vendredi 14 juin 2013

Ma deuxième robe bleuet



Voici une deuxième version de la robe bleuet, cette fois sans les manches. Contrairement à la première que j’ai cousue sans problème, celle-ci m’a donné un peu plus de fil à retordre. Faut dire que ma machine à coudre s’est montrée peu coopérante ces derniers temps : ampoule qui pète, aiguille qui casse, tissu qui se coince,…

Le tissu a aussi fait des siennes sans que je comprenne vraiment pourquoi puisque c’est du coton. J’ai recommencé la parementure du bas 5 fois avant de laisser tomber. Au final, j’ai fait un simple ourlet, ça va aussi. Pour le col aussi, j’ai dû m’y reprendre à tois fois. Pourquoi ça n’allait pas ? Le mystère reste entier. Il y a des jours comme ça où tout ce qu’on entreprend foire.

Mais l’essentiel, c’est qu’au final, j’ai vaincu !
YESSSS ! YOUPIE !!! HOURRA !!!!


Et j’ai encore envie d’en faire une autre tellement j’aime ce modèle. Mais avant, je me lance dans le Datura. 

samedi 18 mai 2013

Ma robe bleuet

Véritable coup de coeur pour les patrons Deer & Doe que j'ai découverts sur le blog de Netcheria. J'avais flashé sur sa robe Sureau noire en dentelle. Et puis en me rendant sur le site en vue d'acheter le patron, j'ai vu la robe bleuet et son petit noeud dans le dos m'a fait craquer.
Voici ma version en lin vert amande et coton vert à pois jaunes pour le noeud, les bracelets de manches et les boutons que je me suis amusée à recouvrir.


Rien à redire au niveau du patron : il est parfait ! Bien coupé, joliment cintré et clairement expliqué. Du coup, aucune difficulté, même pour le col que je faisais pour la première fois. Je sens qu'elle aura des petites soeurs...


J'en profite pour vous présenter Yamsha qui adore également la couture ! Enfin lui, ce qu'il préfère, c'est surtout le bruit du papier à patrons et se coucher sur les tissus quand je les découpe :-)

mercredi 8 mai 2013

Escapade à Rotterdam

Après avoir vu (et adoré) l'expo YSL à Bruxelles, je n'avais qu'une envie : faire une petite escapade jusqu'à Rotterdam pour voir l'expo Gaultier. 
 

Après un peu (beaucoup) d'insistance auprès de mon homme, nous y voilà et sous le soleil en plus. Directement, on est plongé dans l'ambiance. Il suffit de regarder autour de nous : les arbres, les piliers du resto de la Kunsthal et même la tour Euromast de 100 mètres de haut étaient revêtus pour l'occasion de la fameuse marinière.


A l'intérieur, l'émerveillement est total. Voir toutes ces créations magnifiques en vrai... j'avoue que la tentation fut grande de toucher les matières, mais j'ai réussi à me retenir !

 
Et les visages projetés sur certains mannequins les rendaient presqu'aussi vrais que nature, surtout lorsqu'ils parlaient. Regardez, on dirait presque qu'on a rencontré JPG en personne :-)
 
Chapeau l'artiste !


A Rotterdam, c'est bientôt fini, mais l'expo bouge. Si vous l'occasion de la voir quelque part dans le monde, foncez ! Quant à moi, j'ai fait le plein d'idées alors à mes tissus et à ma machine à coudre !

samedi 13 avril 2013

Velours noir


Et voici un petit sac en velours noir et dentelle pour aller avec ma nouvelle tunique. Le modèle est issu du Coudre c'est facile - Hors-série n°2. Côté modifs : suppression du rabat et ajout d'une fermeture éclair. Si c'était à refaire, j'utiliserais un thermocollant plus épais pour que le fond du sac ait plus de tenue. J'en apprends tous les jours :-)

vendredi 5 avril 2013

Recto verso


Cette petite tunique japonaise issue du livre "Total look lin et coton" était sur ma "to do list" depuis un bout de temps. La voici enfin réalisée !

J’aime la simplicité du modèle et surtout le fait qu’elle puisse se porter devant ou derrière. Bon, il est fort probable que je la mettrai toujours du même côté, mais c’est toujours sympa d’avoir le choix, non ?

Recto                                                              Verso

Le patron de base est fait pour des personnes qui mesurent maximum 1m60. Comme je fais 10 cm de plus, j’ai rajouté quelques centimètres en bas et surtout adapté le haut à ma silhouette (avec l’aide précieuse de ma prof de couture que je remercie !).

                                    
Puis, comme le modèle était simple, je me suis concentrée sur les finitions : doublure pour le haut et ajout d’un passepoil noir au niveau de la taille, des manches et de l’encolure. Et bien sûr, je n’ai pas pu résister à une petite touche de dentelle !

lundi 11 mars 2013

Vive la peau d'orange !

Je n'aurais jamais cru pouvoir dire ça un jour... surtout à l'approche des beaux jours... et pourtant...
Ce week-end, ma fibre écolo a pris le dessus sur mes projets créatifs. J'ai décidé de faire mes propres produits d'entretien. Car y en a marre de ce qu'on nous vend : soit des produits chimiques (pour ne pas dire toxiques), soit des produits verts qui coûtent un bras. Et pourtant, faire des produits écologiques qui soient efficaces et peu coûteux, c'est possible et c'est même extrêmement simple. Avec quelques ingrédients de base comme le vinaigre, le citron, le bicarbonate de soude alimentaire et les huiles essentielles, on peut déjà faire pas mal de choses.

La preuve avec cette recette ultra simple : lorsque vous mangez des oranges, des citrons ou des pamplemousses, gardez les pelures, mettez-les dans un bocal et recouvrez-les de vinaigre. Laissez le tout macérer pendant 2 semaines. Puis filtrez et mettez dans un vapo. Vous avez un nettoyant multi-surfaces pas cher et efficace sur l'inox, les vitres, les miroirs, et tout ce que vous voulez. Alors, vive la peau d'orange !
 
 
Le vinaigre et les pelures, ça décape !

dimanche 3 mars 2013

Tadaaaaam !

Ça y est, il est enfin fini !!! Après 1 an et 2 mois, c'est pas trop tôt :-)
 
Comme je vous le disais ici, je me lasse très vite de faire deux fois la même chose. Alors, faire autant de carrés et de triangles identiques sans même changer de couleur était pour moi un véritable défi. Le modèle de base vient du Kaleidoscope. Il comptait 36 carrés et 9 triangles, mais je le trouvais trop court, alors je l'ai rallongé de 8, puis encore de 9 et enfin de 10 carrés et de 3 triangles. Et voilà le résultat : 
 
 
Je l’ai baptisé « chèche nomade 2011-2013 ». Pourquoi nomade ? Parce qu'il a été réalisé principalement lors de mes voyages : en Normandie, sur la route des Ardennes, dans l'avion au retour de Fès, puis de Tenerife,... C'est d'ailleurs ce que j'adore avec le crochet : on peut l'emporter partout où on veux.
 
C'était du boulot, mais j'ai tenu bon et je suis super contente du résultat : il est beau, lumineux et ultra doux. La laine (Malabrigo Lace) provient aussi du Kaleidoscope de même que les perles et les pompons.
 
Et pour couronner le tout, je trouve qu'il s'accorde parfaitement avec le manteau en laine bouillie que j'ai réalisé il y a quelque temps déjà sur la base d'un super patron "Au bonheur des petites mains".