dimanche 16 février 2014

Défi "Donne-moi ta main"

J'avais envie depuis longtemps de participer à des défis couture. C'est d'ailleurs l'une de mes résolutions de l'année. Le fait d'avoir des thèmes imposés peut donner des idées qu'on n'aurait peut-être pas en temps normal.
Pour ma toute première participation, j'ai choisi le défi de Donne-moi ta main. D'abord, parce que les thèmes sont hyper inspirants : vintage, bohème ou fête foraine ! Puis, les délais sont franchement raisonnables : on a jusque début avril. Et en plus, c'est pour la bonne cause : toutes les créations des participant(e)s seront vendues au profit de l'Etoile de Martin, une association qui participe au financement de la recherche sur les cancers pédiatriques et aide au bien-être des petits malades. La vente aura lieu le samedi 5 avril sur le blog ou Facebook. N'hésitez pas à participer !

Voici ce que m'a inspiré le thème bohème : un petit sac fait à partir d'une mini-jupe en jeans que je ne portais plus (et de deux résolutions tenues, deux !). J'avais envie de récup', de couleurs, de grosses fleurs et de rubans. J'ai tout mis ensemble et ça a donné ça d'un côté :
 
Et ça de l'autre :

 
J'ai découpé la jupe en deux au niveau des côtés et j'ai utilisé le dos, que j'ai plié en deux, pour former le sac. Pour l'anse, j'ai utilisé l'ourlet du bas de la jupe et j'y ai posé un biais pour ne pas qu'il s'effiloche.


Ce n'était pas si évident, mais j'ai quand même doublé le sac (comme j'ai pu) dans un tissu vert pomme. Quelques rubans colorés, une grosse fleur thermocollée et quelques bouts de dentelle plus tard, le sac était terminé ! Je ne sais pas s'il plaira, mais au moins, j'ai eu beaucoup de plaisir à le confectionner !

lundi 10 février 2014

Un snood bien douillet

 
Et surtout, super rapide à confectionner quand on utilise de la grosse laine et un crochet 10 ! Quel bonheur ! :-) Pour le réaliser, j'ai crocheté des demi-brides jusqu'à obtenir un rectangle d'une longueur suffisante pour faire deux fois le tour du cou, puis j'ai cousu les deux côtés, et voilà.

lundi 3 février 2014